U M U J O Index du Forum

U M U J O
Le MJ d'Umujo vous présente ses excuses pour sa désaffection du jeu d'Umujo et les inconvénients qui en sont résultés. Je vous remercie d'avoir participé à ce jeu. Bonne continuation. Cordialement. Olivier

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

expedition
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    U M U J O Index du Forum -> >>>>>>> U M L A N D O (L'Umujo Mythique) <<<<<<< -> Umujo mythique: région UHNOWABRA, espaces naturels, là où les animaux parlent et où les barques naviguent dans la forêt
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sakroshelatos
Habilité EL

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 52
Micronationalité: Towtobroghi (Umujo)
Type de PJ: humain
Métier, spécialité: SPP Toutobroge

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2012 - 16:46    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Les Toutobroges furent émerveillés de voir que tant de guerriers et de chevaux étaient venus à eux à travers la grande forêt 
d’Ohnowabra. Ces Gaélusiens connaissaient les Orionides de par d’antiques légendes, mais n’en avaient jamais vus. Concernant 
le tunnel où tous se retrouvaient, Sakroshelatos dit :


- Je n’ai jamais rien vu de tel, même dans les Pays Extérieurs.


Les Toutobroges apprécièrent ce repas « à la bonne franquette » avec ces vivres venus de Volkonna.


-Les rumeurs les plus folles courent sur l'invasion du Towtobrodji. Certaines prétendent même que Kovo est en flamme, 
mais on a toujours eu tendance a exagérer dans les tavernes d'Holthar...qu'en est-il vraiment?


- Ô Ozmar, cela est en partie mystérieux sans être pour autant dissimulé.


Vous qui êtes venus à Mawika, vous savez que la troupe des Neftazoj [Neftasyens] a envahi brutalement la régionnette. 
Ces guerriers venus des Pays Extérieurs ont des moyens techniques que nous n’avons pas : leurs chars se meuvent 
dans les airs ou encore sur terre sans chevaux ou sur mer sans voiles. Ils maîtrisent des armes fabuleuses comme l’œil 
de Balaros ou la lance de Lugos qui, faisant un énorme bruit de foudre, ont un grand pouvoir de faire éclater les choses.


Mais d’autres guerriers encore plus puissants, dans les Pays Extérieurs, ont menacé de punir les Neftasyens, alors ceux-ci 
ont négocié avec le Towtobroghi un accord pour que la régionnette revienne aux Toutobroges dans une année. Mais la 
maison de Ghinâdea [Djnader], le Chef des Neftasyens, ne sera pas rendue.


Depuis, Ghinâdea a réduit les Toutobroges de Mawika en esclavage pour les obliger à agrandir cette maison. Elle est maintenant 
plus grande que tout le village de Mawika, et les Toutobroges sont capturés alentours pour remplacer tous ceux qui meurent 
sous le fouet. C’est une œuvre des Ténèbres que cette construction, d’autant qu’elle fait corps avec la forteresse de Madadouno 
et que le tout s’enfonce lentement dans le terrain humide de cet endroit.


Après mon départ, j’ai encore pu utiliser un moment, avant que cet instrument ne s’use, une boîte dans laquelle on parle et 
qui fait rebondir la voix dans le firmament… J’ai appris ainsi que les Neftasyens, les Vénaves et des barbares du Nord comme 
du Sud oumouyen se sont unis en une Umuja Respubliko [République Oumouyenne]. Ces barbares seraient en train de se 
choisir un chef à eux tous. Il paraît que les Kulirtoj [Kullirtes] qui habitent au Nord de la Mer Morone sont dans leur camp.


La situation en régionette de Mawika est affreuse pour les civils, mais les Barbares ne peuvent pas conquérir le Towtobroghi, 
même avec leurs armes « sacrées » : mon pays est fait de pays superposés où abondent gouffres et arches qui sont autant 
de communications d’un niveau à l’autre. Dès qu’il y a du mauvais temps, le kanaos qui est dans les montagnes se met à 
changer de forme comme si nous étions des poussières au milieu d’un amas de serpents géants qui se mettent à vivre. Il 
est impossible de conquérir un tel pays, car il échappe à toute description et pensée, de par la volonté du Seigneur Sanglier.


Par devoir envers le nom qu’ils portent, sept vingt généreux guerriers toutobroges ont tenté de reprendre Mawika, mais ils 
sont « allés vers les ombres » par le fait des bâtons lanceurs de foudre que possèdent les Neftasyens. Toutefois, la sauvagerie 
de nos guerriers a dissuadé ces Barbares de remonter le cours du fleuve Manchipa.


Enfin, on raconte, mais je crois que c’est par excès d’imagination, que les Barbares seraient entrés, en Prasilfaro, un pays 
lointain de l’Umujo, dans une forêt merveilleuse, porte de l’Au-delà, et qu’ils auraient convaincu des Ancêtres à eux de revenir 
dans notre monde pour les aider à faire la guerre.


Après, je n’en sais pas plus. J’ignore comment la situation a évolué.


Voulez-vous, ô Ozmar, que nous retournions au Towtobroghi ensemble ?


Et quelle est la situation de la Volkonna avec le Kullirtujo [Pays des Kullirtes] ? Ces Barbares ont-ils accès à la forêt qui est 
au Nord de l’Umujo ?


Les Neters, voyez-vous sont des équilibrateurs de notre monde, ils veillent à l’Equilibre entre le Chemin de Non-Nuisance 
et le Chemin du Préjudice. Avez-vous, par Ohmi, des contacts avec ces dieux de l’Equilibre ? Nos druides pensent que, si 
nous sommes entré dans un âge nocturne, c’est que l’Equilibre est rompu…
_________________
Roi et Secrétaire Général de la Fédération des Tribus Nomades et Sédentaires du Towtobroghi


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Avr 2012 - 16:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chimère


Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2011
Messages: 15
Micronationalité: Umujo
Type de PJ: Déesse
Métier, spécialité: Mythes

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2012 - 16:48    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Yadqrit salua les Toutobroges et proposa que, sitôt le repas terminé, la discussion se poursuive en marchant, 
et que, pour cela les Volkonnènes décident s’il convient d’aller vers l’Ouest [Towtobroghi] ou vers l’Est [Volkonna].
_________________
La Chimère Oumouyenne


Revenir en haut
Peuple Volkonnène


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2011
Messages: 59
Micronationalité: Umujo(Volkonna)
Type de PJ: Humain (groupe)
Métier, spécialité: la totalité des volkonnènes

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2012 - 20:46    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Un rictus de haine se dessina sur le visage d'Ozmar a l'évocation des Kullirtes, et il ne s’effaça point a l'annonce de l'incroyable perfidie de Neftaya. De même qu'a chaque évocation des techniques  surnaturelles, il reconnaissait la preuve que ces etranjoys avaient été corrompus par les ombres et qu'ils tiraient d'elles leurs pouvoirs, les souillant a Jamais. Il répondit pendant le repas:


- Par les sages, Il aurait du être prévu que la maison devait rester telle qu'elle était jusqu'alors! 


A vrai dire, cela fait trente printemps que nous ne nous sommes pas confrontés aux serviteurs des ombres, et il est bien possible qu'ils aient tenté leur exploration par le nord: a vrai dire, nous ne savons pas: mis a part un col près des montagnes du sanctuaire, les cimes sont si hautes que même les aigles ne peuvent les passer: Nous sommes protégés par le nord, mais elles nous empêchent aussi de savoir ce qui se passe de l'autre coté, et a vrai dire, mais cela va changer car ils sont associés a cette perfidie, nous ne cherchions pas a savoir. Nous aurions du rester sur nos gardes, mais comment ont ils pu rejoindre les Wenawoys sans être vu de nos vaisseaux? C'est impossible! 


Les Orionides sont un mystère pour nous aussi: nous commerçons avec eux sur la cote, et ils semblent d'un niveau de vie semble au notre malgré une étrange culture que nous ne comprenons pas. Mais leurs villes et leurs neters jamais nous ne les avions vu. 


Maintenant, la question est de savoir dans quel sens partir: Si vous voulez reconquérir Mawika avec l'aide des guerriers que je vous apporte...ou même si vous acceptez qu'ils vous aident a vous protéger de ce "Respubliko", autant les accompagner jusqu’à votre pays: Pour le reste, j'aurais des propositions a vous faire, mais l'endroit où nous les discutons n'a guère d'importance. Mais il est tant de partir, puisque notre invitée insiste, ajoutât-t-il  avec un sourire a Yadqrit . Je ne pense pas qu'on puisse nous retrouver ici, mais elle connait mieux les Neters que moi. 
_________________
Lève toi, le vent te guidera.


Revenir en haut
Sakroshelatos
Habilité EL

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 52
Micronationalité: Towtobroghi (Umujo)
Type de PJ: humain
Métier, spécialité: SPP Toutobroge

MessagePosté le: Dim 8 Avr 2012 - 11:52    Sujet du message: expedition Répondre en citant

- Par les sages, Il aurait du être prévu que la maison devait rester telle qu'elle était jusqu'alors!


- Certes! répondit Sakroshelatos, mais nous avons négocié cela avec des "langues bifides", qui emploient des mots
de loyauté pour mieux tromper. Nous, Toutobroges, ignorons encore tout de la duplicité. Quand nous voulons porter
la mort à un ennemi, nous ne cachons jamais nos pensées.


- mais comment ont ils pu rejoindre les Wenawoys sans être vu de nos vaisseaux? C'est impossible!


- Oui, voilà un mystère sur lequel je m'interroge. je crois que c'est par des chars volants que voyagent maintenant
ces alliés. Des chars issus des techniques employées dans les Pays Extérieurs.


Sakroshelatos convint que le mieux était de se rendre au Towtobroghi si possible par le tunnel où se trouvait l'expédition.


A l'aide de morceaux de bois sec trempés dans une sorte de viscosité de vieux champignons, l'expédition se constitua 
des torches improvisées pour éclairer le sombre tunnel. La lumière fut à peine suffisante pour que les chevaux 
acceptassent d'avancer.


C'était un bien étrange tunnel que celui où l'expédition s'était engagée. Haut d'environ 30 mètres, ses parois arboraient 
parfois d'étranges hiéroglyphes parfaitement gravés. Ces signes se composaient notamment d'animaux, de parties du corps 
humain, ou encore de nombre de signes figuratifs moins évidents. Cependant, le temps avait tressé des racines en certaines 
parties de la galerie.


Sakroshelatos discutait avec Ozmar de ce qu'ils voyaient autour d'eux. 


- Moi qui suis, dit le Gaélusien, allé dans un Pays Extérieur nommé en son temps Madha, j'y suis descendu en un tunnel qui 
ressemblait à cela, on l'appelait mitrou, et il servait de chemin à une sorte de char sans chevaux, lequel avalait les gens 
pour les recracher plus loin; c'était bien une oeuvre humaine. Mais ce tunnel-ci me semble bien grand. Je n'ai jamais vu 
une telle écriture formée de tels dessins. On dirait un peu les signes mnémotechniques qu'emploient certains conteurs 
toutobroges pour se remémorer leurs récits, mais le druide Nematànobos qui est ici dit que ce n'est pas cela. De l'avis de 
Yadqrit, cela ressemble à l'écriture des Neters.
 
Les Alodunâwoy qu'avaient rencontré les Toutobroges avaient donné à ceux-ci une torche électrique rouge. Ingénuement,
Sakroshelatos montra cette torche à Ozmar et fit fonctionner l'interrupteur.


- Voyez-vous ceci? c'est certainement un objet qui provient des Pays Extérieurs. Là, c'est écrit en madhanais...


L'expédition eut bientôt les pieds dans l'eau. En effet, la galerie descendait légèrement et, profitant de l'inclinaison 
du sol, une eau pure s'écoulait sur un lit d'alluvions. Quelques axolotls (des animaux amphibies tout blancs) étaient 
visibles en cette onde qui, telle un Styx, s'étendait sous la nuit éternelle de ces lieux.


- Attention à cette racine, il faut l'enjamber avec précaution, car elle est très glissante! dit Sakroshelatos.


Mais les racines devinrent de plus en plus nombreuses et grosses, et, finalement, ils se trouvèrent devant une énorme racine
qui leur barrait le chemin. Impossible de passer dessous. Il faudrait l'escalader. Heureusement que cette racine
présentait des excroissances et autres irrégularités.


Nematànobos dit alors:


- Nous ayions trouvé la racine de l'Umujo, la racine du Monde!!!


Il offrit là en sacrifice de la nourriture et de la cervoise et prononça des prières à la racine ainsi qu'à la déesse des mondes souterrains.
La dévotion ayanimiste ne faisait ici aucun doute.


L'expédition put franchir l'obstacle homme après homme, cheval après cheval, sans autre désagrément que quelques
glissades douloureuses.


Les explorateurs marchèrent à nouveau sur un sol ami, sans eau ni racine, car la rivière s'écoula dans un gouffre
adjascent.


Ils ne marchèrent pas longtemps avant qu'une lumière colorée surgisse très soudainement de devant, aveuglant chacun et 
faisant hennir et se cabrer les chevaux. Puis, de devant toujours, une musique céleste se fit entendre fortement, une 
musique envoûtante! Et, hypnotisée, Yadqrit se dirigea en somnambule vers cette musique, tandis que les autres membres
de l'expédition étaient plongées comme dans un état second.


Sakroshelatos, cependant, trouva la force de retenir Yadqrit par le bras, mais ne put parvenir à articuler un mot. Il 
sortit enfin un pistolet de sa poche et tira pour briser l'enchantement, effrayant les autres membres de l'expédition
ainsi que les bêtes.


La musique continua un instant, et Yadqrit, réveillée, se couvrit le visage du pan de sa manche déchirée depuis longtemps.


- Par les dieux! C'est le Neter, il veut que j'aille à lui! dit-elle de sa voix tremblante.


La musique se tut, et, en effet, une voix à la gentillesse cauteleuse retentit lugubrement:


- Je suis le Neter d'Orion! Viens à moi Yadqrit! Viens à moi, et les tiens auront la vie sauve, je le jure!


Comme terrorisée, Yadqrit s'approcha instinctiment d'Ozmar.
_________________
Roi et Secrétaire Général de la Fédération des Tribus Nomades et Sédentaires du Towtobroghi


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Peuple Volkonnène


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2011
Messages: 59
Micronationalité: Umujo(Volkonna)
Type de PJ: Humain (groupe)
Métier, spécialité: la totalité des volkonnènes

MessagePosté le: Dim 8 Avr 2012 - 14:20    Sujet du message: expedition Répondre en citant

- Moi qui suis, dit le Gaélusien, allé dans un Pays Extérieur nommé en son temps Madha, j'y suis descendu en un tunnel qui 
ressemblait à cela, on l'appelait mitrou, et il servait de chemin à une sorte de char sans chevaux, lequel avalait les gens 
pour les recracher plus loin; c'était bien une oeuvre humaine. Mais ce tunnel-ci me semble bien grand. Je n'ai jamais vu 
une telle écriture formée de tels dessins. On dirait un peu les signes mnémotechniques qu'emploient certains conteurs 
toutobroges pour se remémorer leurs récits, mais le druide Nematànobos qui est ici dit que ce n'est pas cela. De l'avis de 
Yadqrit, cela ressemble à l'écriture des Neters.


Ozmar restât silencieux. Ce lieu était donc un endroit de sorcellerie. Heureusement, celle-ci semblait s’être dissipée depuis longtemps, aussi ne montra-t-il pas qu'il considérait comme dégradant qu'un roi d'Umujo se souille des dons pernicieux des ombres. Mais quand celui-ci montra la torche, le marchand ne put s’empêcher d'esquisser un rictus de haine. 


- Ainsi Madha vous a trahi et vous continuez a être fasciné par leur sorcellerie? Ne voyez vous pas qu'a travers ces objets soit disant merveilleux ou leur langage au sens vicié, Ce sont les démons qui vous manipulent? 


Quand ils durent s’arrêter et que le druide parla de la racine du monde, en revanche, Ozmar fut intrigué? Etait-ce par là que passaient les Ars des morts? Etait-ce cette racine qui plonge dans le monde des esprits bienveillants? 


Si Ozmar ne fit aucun rituel particulier, on vit quelques volkonnènes (des sédentaires), tâter l'humidité des murs et tenter de mettre quelque goutte sur leur front: Si ce que disait le druide était vrai, alors cette purification était celle qui protégerai le mieux des ombres. 


Ils continuèrent de marcher en silence jusqu'à ce qu'une lumière aveuglante le submerge. Néanmoins il ne détourna pas les yeux et voulu se diriger vers cet endroit merveilleux. Mais il fut tiré de sa torpeur par le bruit du tonnerre. Il vit le roi Towtobrodge tenir dans sa main un objet métallique. Il n'en revenait pas. Lui qui pratiquait les bons rites, avait été envoûté par cette sorcellerie, et en avait été sortit au moyen d'une autre de part un homme qui ne respectait les rites qu'imparfaitement. A coup sur, cet evènement allait procurer une longue réflexion a l'ambassadeur. Quand celui-ci entendit et vit Yadqrit s'approcher, il se dit qu'une personne aussi pure ne saurait être emportée par cet ignoble démon, aussi ordonna t'il a ses hommes de ses déployer autour d'eux, protégeant les Towtobroges, Yadqrit et lui même. 


- Pourquoi la veux-tu? Lança Kadaverine. 
_________________
Lève toi, le vent te guidera.


Revenir en haut
Sakroshelatos
Habilité EL

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 52
Micronationalité: Towtobroghi (Umujo)
Type de PJ: humain
Métier, spécialité: SPP Toutobroge

MessagePosté le: Jeu 12 Avr 2012 - 02:34    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Ozmar resta silencieux. Ce lieu était donc un endroit de sorcellerie. Heureusement, celle-ci semblait s’être dissipée depuis longtemps, aussi ne montra-t-il pas qu'il considérait comme dégradant qu'un roi d'Umujo se souille des dons pernicieux des ombres. Mais quand celui-ci montra la torche, le marchand ne pu s’empêcher d'esquisser un rictus de haine. 


- Ainsi Madha vous a trahi et vous continuez à être fasciné par leur sorcellerie? Ne voyez vous pas qu'à travers ces objets soit disant merveilleux ou leur langage au sens vicié, Ce sont les démons qui vous manipulent? 


Il est vrai que Sakroshelatos avait un faible pour la technologie moderne, particulièrement 
depuis son voayage à Sharjah, capitale de Madha. Mais il était capable de se remettre en 
question. Son premier mouvement fut de penser que le Volkonnène était cinglé, mais, en y 
réfléchissant, l’Umego comprit que, en effet, les objets venus des Pays Extérieurs étaient 
des pièges capables d’emprisonner les âmes, sans qu’il puisse conceptualiser cette perception, 
mais sentant néanmoins parfaitement comme cela éloignait les êtres humains d’une forme d’équilibre 
avec la nature et sa simplicité originelle.


Quand ils durent s’arrêter et que le druide parla de la racine du monde, en revanche, Ozmar 
fut intrigué? Etait-ce par là que passaient les Ars des morts? Etait-ce cette racine qui plonge 
dans le monde des esprits bienveillants? 


Le mouvement de la racine était horizontal mais en une extrémité montait au zéphir et en l’autre 
se rendait au nadir, ainsi elle unissait les cieux aux enfers ; on pouvait de la sorte voir que 
l’Arbre du Monde devait se trouver non loin ou en aplomb de cette racine. Si l’on collait son 
oreille sur celle-ci, on entendait comme le cœur de la terre : un tambour chamanique accompagné 
également de vols de chamanes, enfin ce qu’on appelle druides en Umujo. Ces sorciers allaient 
dans leurs transes en voyage dans les autres mondes pour y chercher les âmes des malades et, 
en les ramenant, guérir ceux-ci.


Si Ozmar ne fit aucun rituel particulier, on vit quelques volkonnènes (des sédentaires), tâter 
l'humidité des murs et tenter de mettre quelque goutte sur leur front: Si ce que disait le druide 
était vrai, alors cette purification était celle qui protégerai le mieux des ombres. 


Il n’est pas douteux que l’humidité de cette racine avait un lien avec l’océan primordial duquel 
tout naquit selon certains mythes. Cet océan de soma, liquide lunaire et génésique, était en 
lien avec la pluie qui abonde davantage les soirs de pleine lune, ou encore le semen virile, 
la sève, les eaux, toutes choses sacralisées par des mythes mystérieux….


Le Neter avait surpris l’expédition. Il avait tenté de faire venir à lui Yadqrit par un sortilège 
que, dans les Pays Extérieures on nomme Séance d’hypnose.


Le Neter fut furieux de voir que son envoûtement de Yadqrit avait échoué. Il parla alors dans 
sa bague multi-fonction qui fit alors office de porte-voix et qui conféra à son propriétaire une 
curieuse voix de démon :


«  Livrez-moi Yadqrit, ou vous périrez ! »


Pour des hommes venus de l’âge du bronze ou même du fer, une telle voix avait quelque chose de 
terriblement effrayant. Un des toutobroges, cependant, dit que c’était là le son d’un porte-voix, 
une technologie des Pays Extérieurs. Aussi, l’on n’obéit pas au Neter.


Celui-ci usa donc de son laser pour tirer, tuant deux Volkonnènes et un Toutobroge. la terreur 
s’emparait des hommes ; précipitamment, l’expédition reflua en grand désordre vers la racine.


Mais quand le rayon toucha celle-ci, dont le haut dépassait de loin hommes et chevaux, alors il 
se produisit un prodige : la sève coula de la blessure, et de la sève, à son tour, un nuage. Ce 
nuage se mua en lumière et une pure magnifiscence apparut à Ozmar sous la forme de la déesse Ana. 
Elle lui dit ces mots ailés :


- Me reconnais-tu, Ozmar ? Je suis la Mère de tous les êtres, pureté insigne de ton Ars, 
défenderesse des Ars de tous, celle qui produit les richesses naturelles. Vois la blessure 
qu’a occasionnée à l’Arbre du Monde le mortel d’Orion. Je te donne cette arme, puissance de 
l’intention juste, contre toute sorcellerie, point seulement pour que le sacrilège meure de 
ta propre main, mais aussi parce que la lumière doit envahir les ténèbres. Souviens-toi que 
ce pouvoir est d’essence spirituelle.
Dans l'animisme ou le polythéisme, des êtres surnaturels différents peuvent avoir des fonctions identiques.



Etaient-ce ces paroles-là qui avaient été dites, ou d’autres, proches, et que l’on restitue 
souvent approximativement après les avoir entendues ? La Vision se dissipa. Et, dans la dextre 
d’Ozmar, c’était à présent un poignard comme taillé dans un diamant, fruit de la sève lumineuse, 
larme de la racine…


S’apprêtant à tirer sur le Volkonnène un rayon létal, le Neter vit le poignard, jeta aussitôt 
son arme, disant, toujours par le procédé décrit :


- Epargne-moi, Volkonnène, et je te livrerai le secret de ce souterrain ! Tu connaîtras par là 
le secret de l’Umujo !...
_________________
Roi et Secrétaire Général de la Fédération des Tribus Nomades et Sédentaires du Towtobroghi


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:45    Sujet du message: expedition

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    U M U J O Index du Forum -> >>>>>>> U M L A N D O (L'Umujo Mythique) <<<<<<< -> Umujo mythique: région UHNOWABRA, espaces naturels, là où les animaux parlent et où les barques naviguent dans la forêt Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com