U M U J O Index du Forum

U M U J O
Le MJ d'Umujo vous présente ses excuses pour sa désaffection du jeu d'Umujo et les inconvénients qui en sont résultés. Je vous remercie d'avoir participé à ce jeu. Bonne continuation. Cordialement. Olivier

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

expedition
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    U M U J O Index du Forum -> >>>>>>> U M L A N D O (L'Umujo Mythique) <<<<<<< -> Umujo mythique: région UHNOWABRA, espaces naturels, là où les animaux parlent et où les barques naviguent dans la forêt
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Peuple Volkonnène


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2011
Messages: 59
Micronationalité: Umujo(Volkonna)
Type de PJ: Humain (groupe)
Métier, spécialité: la totalité des volkonnènes

MessagePosté le: Lun 6 Fév 2012 - 22:49    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Les émissaires Volkonnènes avaient adoptés par un voyage terrestre, mais cela passait par des régions peu connues. De fait, et également pour les mettre a disposition des towtobrodges, ils avaient opté pour un groupe de 50 guerriers-chasseurs, du clan du renard Blanc, de bonne réputation dans toute la nation. Ce clan était également le point de départ de l'expédition, qui partit en direction du towtobroghi. Il faudrait plusieurs jour, et ce soir, l’expédition, (50 guerriers-chasseurs, une caravane de 10 chevaux portant toute sorte de marchandises, accompagnés de deux marchands, ainsi qu'Ozmar Kadaverine, comme émissaire, qui était certain du potentiel financier-pour sa poche-, d'une relation marchande avec les tribus towtobrodges. 


Ce soir était le premier soir de bivouac, dans une foret inconnue et sur laquelle courait nombre de légendes...il y avait toujours 5 personnes a monter la garde, avec relève toute les heures. 
_________________
Lève toi, le vent te guidera.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Fév 2012 - 22:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chimère


Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2011
Messages: 15
Micronationalité: Umujo
Type de PJ: Déesse
Métier, spécialité: Mythes

MessagePosté le: Mar 7 Fév 2012 - 00:12    Sujet du message: expedition Répondre en citant

L'obscurité était insondable, elle semblait emprisonner le campement. Les trois Hommes Sauvages 
s'assirent en silence devant les guetteurs Volkonnènes, suscitant la plus grande stupéfaction de ceux-ci 
avant l'alarme.


Comment ces êtres avaient-ils fait pour apparaître aussi soudainement et tranquillement?


Ils avaient le corps maigre, longiligne, couvert de poils, autrement ils avaient taille et figure humaine.
Leurs yeux étaient bleus fluorescents. Ils éclairaient la nuit. Ils s'exprimèrent en Volkonnène:


- Ne craignez rien. Nous sommes de puissants empereurs. Et vous, Ozmar Kadaverine, pourquoi 
tournez-vous en rond dans notre forêt?


(Les Hommes Sauvages semblaient penser un peu à tort que l'ambassadeur se trouvait en face d'eux.)


Cette venue si soudaine, cette voix équanime mais en partie inhumaine et ces yeux si étranges avaient 
de quoi glacer le sang, à une heure aussi tardive!
_________________
La Chimère Oumouyenne


Revenir en haut
Peuple Volkonnène


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2011
Messages: 59
Micronationalité: Umujo(Volkonna)
Type de PJ: Humain (groupe)
Métier, spécialité: la totalité des volkonnènes

MessagePosté le: Mar 7 Fév 2012 - 13:00    Sujet du message: expedition Répondre en citant

l'un des guerriers-chasseurs répondit, après un temps de stupéfaction. Si ces...choses avaient eu des intentions belliqueuses, ils seraient déjà mort. Une grande leçon d'humilité pour les meilleurs guerriers de leur peuple


- Je ne suis pas Ozmar Kadaverine, mais je peux répondre a votre question: nous tentons de rejoindre le Towtobrodji, un peuple frère, ayant besoin de notre aide. 


pendant ce temps là, un guerrier partit réveiller Ozmar. 


- Vous dites que nous tournons en rond? fit un homme sur la gauche de celui qui avait parlé
_________________
Lève toi, le vent te guidera.


Revenir en haut
Chimère


Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2011
Messages: 15
Micronationalité: Umujo
Type de PJ: Déesse
Métier, spécialité: Mythes

MessagePosté le: Mar 7 Fév 2012 - 19:39    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Les Hommes Sauvages répondirent de façon paisible:


- Vous n'êtes ni Ozmar ni Kadaverine? Vous le deviendrez. Vous marchez en rond, mais vous trouverez. 
On l'appelle Cela. Il est par là, à notre droite. Le jour est levé depuis longtemps, il faudrait que vous 
nous suiviez, à présent.


Mais il faisait nuit noire. Et les trois individus, se tenant accroupis, ne bougeaient pas; ils attendaient 
visiblement quelque chose des explorateurs. Ils regardèrent alors un instant la jungle, et leurs yeux 
étranges devinrent pour ce moment comme des phares émettant une lumière bleue polarisée, lumière 
qui sondait comme de véritables rayons X l'impénétrable forêt, alors toute enveloppée de moiteur chaude
et de bruits exotiques, alors toute peuplée de milliers de plantes différentes et de petites bêtes.


L'instant d'après, ils cessèrent de regarder la jungle, et leurs regards retrouvèrent une intensité plus normale.


L'un de ces Hommes Sauvages mangeait des baies d'un rameau qu'il portait. Au dernier garde qui avait parlé, 
il tendit le rameau pour que le Volkonnène mange de ces fruits. 


Toute l'attitude de ces êtres était calme, détachée, presque bienveillante. Elle n'en rendait l'atmosphère
de cette scène nocturne que plus onirique encore.
_________________
La Chimère Oumouyenne


Revenir en haut
Peuple Volkonnène


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2011
Messages: 59
Micronationalité: Umujo(Volkonna)
Type de PJ: Humain (groupe)
Métier, spécialité: la totalité des volkonnènes

MessagePosté le: Mar 7 Fév 2012 - 20:44    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Vous n’êtes ni ozmar ni kadaverine? vous le deviendrez


ces paroles énigmatiques laissèrent les hommes pantois, de mème que l'invitation a manger des baies. le chasseur, comme dans un rève dont il ne semblait plus rien contrôler, tendit la main pour arracher une baie


-merci...


le fruit avait un gout inconnu, et son jus emplissait la bouche de ses saveurs. quelques secondes plus tard, arrivait l'ambassadeur, qui se présentat. 


- Je suis Ozmar Kadaverine, Ambassadeur Volkonnène, membre de la grande horde des vents, et marchand. De quoi s'agit-t'il? 
_________________
Lève toi, le vent te guidera.


Revenir en haut
Chimère


Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2011
Messages: 15
Micronationalité: Umujo
Type de PJ: Déesse
Métier, spécialité: Mythes

MessagePosté le: Mar 7 Fév 2012 - 21:51    Sujet du message: expedition Répondre en citant

- Enchanté ! Vous voyez bien que vous êtes Ozmar et Kadaverine ! dit un des individus.
- Ravi ! Il faudrait lever le camp, nous suivre... dit un autre.


De son côté, le chasseur qui avait goûté la baie avait toujours à la bouche ce goût de plus en plus désagréable. 
L’impression qu’il rêvait s’accrut singulièrement, alors qu’il ressentait une grande faiblesse. Sensation plus
désagréable encore, il commença lentement à percevoir des images qui naissaient des sons, ainsi que des sons 
qui naissaient des images. Les mouvements qu'il percevait autour de lui devenaient saccadés. Mais surtout, il 
commençait à comprendre que les Hommes Sauvages vivaient simplement dans une autre réalité, et qu’il 
ne fallait pas prendre leurs paroles au pied de la lettre. L’homme essaya d’ordonner ses pensées pour en 
faire le rapport à ses compatriotes, mais son intellect devenait aussi déformé que celui des Hommes Sauvages. 
D’ailleurs, celui qui lui avait offert de son rameau fit un cercle dans l'air avec son index et dit à l'homme:


- Tu vois. Un cercle qui avance.


Et ces mots semblaient être immédiatement compris du chasseur comme étant une invitation au départ 
non pas à la suite des Hommes Sauvages, mais devant eux, sous leur regard "circulaire", à travers la forêt du 
Grand Ohnowabra. Mais l’homme serait-il jamais capable de s’exprimer dans l'immédiat de manière rationnelle ?

Il fut frappé du caractère bienveillant de ces êtres, mais commença à ressentir l'inquiétude qu'ils n'étaient
point les seuls habitants de cette étrange forêt.


Le chasseur finit par dire:


- Mâcher... Marcher... devenant... devant...
_________________
La Chimère Oumouyenne


Revenir en haut
Peuple Volkonnène


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2011
Messages: 59
Micronationalité: Umujo(Volkonna)
Type de PJ: Humain (groupe)
Métier, spécialité: la totalité des volkonnènes

MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 11:59    Sujet du message: expedition Répondre en citant

ozmar voyant dans quel état ce guerrier avait été mi, fut profondément irrité. De plus, la réalité perçue par ce Renard Blanc ne l'était que par lui, et il avait difficulté a le communiquer 


- je ne sais ce que vous avez fait a cet homme, Mais il est certain que nous ne partierons pas avant l'aube, ne serais-ce que sans soleil, nous ne saurions dans quelle direction aller! 


Puis se tournant vers les gardes. 


- Depuis quand fait on confiance aux premiers inconnus qui se présentent a nous, sans preuve de leur bonne volonté? 
Les gardes, qui avaient vu les hommes sauvages, étaient convaincus de leurs bonnes intentions, mais ne trouvèrent aucune raison a soumettre a Ozmar, ni même a leur propre raison, ce qui les plongea un peu plus dans la perplexité. 
_________________
Lève toi, le vent te guidera.


Revenir en haut
Sakroshelatos
Habilité EL

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 52
Micronationalité: Towtobroghi (Umujo)
Type de PJ: humain
Métier, spécialité: SPP Toutobroge

MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 14:43    Sujet du message: expedition Répondre en citant

L'umego Sakroshelatos n'avait pu se résoudre au départ d'Ozmar le Volkonnène vers l'inconnu. Ce roi du Towtobroghi 
avait rencontré bien des Etangers, mais se sentait plus d'affinités avec ces autres Oumouyens du delà de la Mer Morone,
car eux aussi vivaient en tribus selon le rythme de vie traditionnel et selon leurs coutumes ancestrales. Sans compter
que cette amitié avait été scellée d'un échange de dons sacrés au cours d'une remarquable cérémonie.


Sakroshelatos informa ses amis qu'il comptait rejoindre la Volkonna par voie terrestre, puisque la vois maritime semblait 
obstruée par l'annexion de Mawika par les Neftasyens de Madadouno. Les candidats au départ ne voulurent point
informer la Grande Région du Towtobroghi afin que celle-ci ne tente de les dissuader d'un voyage aussi périlleux.


Les hommes prêts à l'aventure accomplirent donc le sacrifice requis au dieu lieur et entrèrent dans la forêt du 
Grand Ohnowabra, le territoire des Hommes Etranges en tout genre.


Ils rencontrèrent un groupe d'Alodunâwoy, les Hommes de l'Autre Monde, qui étaient des Néandertaliens. Ces 
hommes guidèrent les Toutobroges dans la forêt.


Ils traversèrent ainsi le lieu-où-dorment-les-dragons, le cimetière Ynuitz qu'il ne fallait point profaner, le champ 
des plantes carnivores où il convient de masquer son odeur par la vase, le territoire vitrifié à la surface
toute cassée où il convient de s'envelopper les pieds et les mains de chiffons avant d'être blessé, et où il faut
aussi protéger de la trop forte lumière ses yeux par des lunettes aux fentes toutes fines sous peine d'être aveuglé.


Ils rencontrèrent les Hommes Sans Tête, les Hommes Lézard, les Femmes à Barbe, le Fils de la Femme Poisson, 
les Frères Siamois, les Patients du Docteur Moreau, et d'autres tribus insolites de l'Ohnowabra avec lesquels ils s'efforçaient
toujours d'avoir, si possible, de bons rapports, but auquel les Toutobroges ne parvinrent pas toujours.


Les Alodunâwoy les guidaient avec une torche électrique rouge dont la lumière traversait l'enchevêtrement végétal.


Sakroshelatos et ses amis n'étaient plus qu'une dizaine, les autres étant morts ici ou là, les uns à la suite des autres, 
pour diverses raisons liées au caractère inhospitalier de cette forêt archaïque et gigantesque.


Enfin, les Alodunâwoy dirent avec force clics, implosives et éjectives:


- I'i 'e 'épa?ent nos ?outes. 'e te??itoi?e est 'elui des '%$?a"am. Continuez tout d?oit et vous ve??ez 
une limiè?e bleue. Nous vous donnons 'ette lante?ne enso?'elée, 'oyez 'ertains qu'elle vous 'e?vi?a
à ?e'ter sur la voie. Pa? la 'ou?'e et pa? la ?a'ine! Pui''iez-vous atteind?e vot?e but!


Sakroshelatos, en sueur à cause de l'humidité, répondit:


- Soyez ?eme?ciés ô amis. Puissions-nous surviv?e à ce voyage que nous eûmes la folie, moi et mes compagnons, 
d'ent?eprendre. Ce se?ait bien g?âce aux dieux et à vous, si nous t?ave?sions jamais cette inte?minable jungle!


Les Hommes de l'Autre Monde s'en allèrent, la jungle les avala en un instant, comme s'ils n'avaient jamais été 
que des songes qu'eussent fait les Gaélusiens.


Et toujours le lancinant cri du "tih-tillou" et les chants obsédants, monomaniaques, des roucouleurs-de-canopée 
d'altérer le silence et la conscience des hommes presque épuisés.

Visages sombres, les Toutobroges observèrent que la jungle devenait de plus en plus ténébreuse et haute à mesure
qu'ils avançaient. Ils se trouvèrent bientôt dans l'obscurité la plus totale. C'était pourtant bien le jour!
_________________
Roi et Secrétaire Général de la Fédération des Tribus Nomades et Sédentaires du Towtobroghi


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Chimère


Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2011
Messages: 15
Micronationalité: Umujo
Type de PJ: Déesse
Métier, spécialité: Mythes

MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 15:05    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Les trois Hommes Sauvages échangèrent quelques mots dans leur étrange langage fait de bruits 
inimitables. Ils montèrent dans un arbre, c'est-à-dire le long d'une grosse tige biscornue. En fait, 
du ciel, cette partie de la forêt était peuplée d'arbres de forme conique ressemblants à de 
gigantesques choux romanesco par leur aspect curieusement spiralisé et non moins curieusement fractal.


Ils dépassèrent trois minuscules copies en tout point semblables d'eux mêmes qui redescendaient le 
long de cet arbre.


Du sol, on ne vit plus les trois individus qui avaient rencontré les humains.


Seule la lumière du feu du campement et des torches brillait. Le soleil ne voulut point reparaître, 
et la nuit traîna, interminablement.


Le chasseur enivré par la baie d'âk'yough était néanmoins capable de voir que ces individus montaient 
vers le jour, vers la lumière, sur ces arbres si étranges. Les Hommes Sauvages voyaient les horizons 
des vertes pyramides.


- Vos yeux savent, dit le Volkonnène devenu poète, mais pas vos âmes. Pourtant, les pyramides sont là, 
qui montrent la voie des arbres!


Un autre des Volkonnènes de l'expédition eut de la fièvre. Il souffrait d'une forme de delirium silvestris 
dû au chant corrompu des raflésies éclairantes lorsqu'elles digèrent des phalènes musicales.



Et toujours de résonner le lancinant cri du "tih-tillou" et les chants obsédants, monomaniaques, 
des roucouleurs-de-canopée.
_________________
La Chimère Oumouyenne


Revenir en haut
Peuple Volkonnène


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2011
Messages: 59
Micronationalité: Umujo(Volkonna)
Type de PJ: Humain (groupe)
Métier, spécialité: la totalité des volkonnènes

MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 22:58    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Ôzmar attendit longtemps, avant de se résoudre a lever le camp. Ils s'éloignèrent un peu de l'endroit où on les avait abordé - 1km, tout au plus, dans une direction au hasard -, puis, voyant que la situation ne s'éclercissait pas, demanda aux chasseurs si ceux-ci pouvaient grimper aux arbres. Si ceux-ci avaient eu de grandes branches, cela aurait été plus simple... même hautes: une flèche attachée a une corde pouvait voler en cloche au dessus d'une branche, ce qui permettait d'utiliser ensuite la corde pour grimper. Rien de tout cela ici... Les chasseurs tentèrent donc de grimper a main nue, transportant des cordes au cas où ils trouvaient des endroits ou les fixer sur l’étrange plante
_________________
Lève toi, le vent te guidera.


Revenir en haut
Chimère


Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2011
Messages: 15
Micronationalité: Umujo
Type de PJ: Déesse
Métier, spécialité: Mythes

MessagePosté le: Ven 10 Fév 2012 - 15:41    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Grimper à l'arbre s'avéra facile aux Volkonnènes en raison des aspérités que présentait le tronc.
Se hisser au niveau des frondaisons, c'était passer soudain de l'obscurité à la lumière du jour.
Les nuages serpentaient entre les cônes géants et verts de ces végétaux en forme de choux.
Le toit où l'on se tenait était mou comme une éponge, intensément vert et incliné à 45%.


Au loin, vers l'Ouest, on pouvait appercevoir des points sombres: quelque chose bougeait
là-bas, très loin, sur un autre cône végétal. Cela pouvait sembler être une petite troupe 
d'êtres humains (?) ou d'humanoïdes qui faisait l'ascension de la côte.


Le temps était très dégagé et la lumière intense. 


Encore plus loin, on pouvait voir les sommets du Ïéguiglattaï et de la chaîne de montagnes
situées au Nord-ouest de la Volkonna. Au Sud, il y avait la Mer Morone.


Et, cette fois sur le cône où arrivaient les Volkonnènes, à droite, une autre troupe d'individus s'en venait
tranquillement. c'était une troupe d'Hommes Sauvages accompagnés de leurs familles, en tout une quarantaine 
d'individus dont une moitié de jeune. Ces derniers, effrayés par les humains, et se tenaient à l'écart.
Deux Femmes Sauvages étaient coiffées chacune d'une couronne d'or incrustée d'ohnowabrines.
En outre, l'une d'elle tenait un blason où sur un fond d'or se dessinait un carré blanc.


Dans l'obscurité complète des sous-bois, d'autres individus observaient les êtres humains. Ils échangèrent en silence
les phrases d'un langage gestuel de chasseurs:


- Là! Beaucoup de gibier!
- Combien de futures têtes coupées?
- Attends... Une cinquantaine... au maximum.
- Il faudra les attaquer les uns après les autres!
- C'est le territoire des Hommes Sauvages!
- Il faut attendre qu'ils viennent par ici.
- Nous, bons chasseurs d'humanoïdes, savons attendre.
- Rampons avant qu'ils ne nous voient!
_________________
La Chimère Oumouyenne


Revenir en haut
Sakroshelatos
Habilité EL

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 52
Micronationalité: Towtobroghi (Umujo)
Type de PJ: humain
Métier, spécialité: SPP Toutobroge

MessagePosté le: Ven 10 Fév 2012 - 15:56    Sujet du message: expedition Répondre en citant

La torche à la lumière rouge fit soudain briller un tronc d'arbre. Cela pouvait signifier qu'il fallait y grimper...

- Mais nous n'arriverons pas à monter le long de ce tronc, douta l'Oumégo.
- Regardez, regarde ô Sakroshelatos, par Lugos Lugonos! On peur facilement monter le long de ces troncs
tant il y a de bosses! Il fait noir ici, et monter nous permettra de nous repérer.
- Moi, dit un Toutobroge affaibli, je n'ai pas la force de vous suivre! Vous direz aux miens que j'ai vécu en homme
courageux.
- Nous reviendrons te chercher.
- Allez, ne vous en faites pas pour moi.

Les Toutobroges grimpèrent. Ils sortirent sur la pente. Ils admirèrent la vastité du paysage.

- Comme c'est magnifique... On oublierait presque qu'on est à bout de force!
- Oh, ne serait-ce pas la Mer Morone par là?

Ils ne s'étaient pas apperçu que du côté gauche se trouvait au loin un cône végétal où se déplaçaient
de petites silhouettes.

Il se trouvait un scientifique etrahnos dans l'expédition, c'est-à-dire un homme qui était né dans une 
autre micronation et avait immigré au Towtobroghi. Il expliqua en langue towtàyeh :


- Ces végétaux sont prakutaloy [fractaux, c'est-à-dire comme des images fractales]. Je vois que plus on monte, et plus
il fait froid et le ciel est sombre... Nous devons économiser nos forces pour ne pas manquer d'ohshughena [d'oxygène!]. 
Hum! Le vent se lève! des nuages viennent du Sud, et mon barometro [baromètre] indique une chute de la pression...
_________________
Roi et Secrétaire Général de la Fédération des Tribus Nomades et Sédentaires du Towtobroghi


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Peuple Volkonnène


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2011
Messages: 59
Micronationalité: Umujo(Volkonna)
Type de PJ: Humain (groupe)
Métier, spécialité: la totalité des volkonnènes

MessagePosté le: Sam 11 Fév 2012 - 18:02    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Par force de cris, ceux d'en hauts firent comprendre qu'il était plus aisé de se repérer de là haut, et qu'il semblait que les sauvages eux mêmes se déplaçaient sur la cime- il faillit dire a la surface tellement le sol était sombre -


-Et les chevaux? fit remarquer Ozmar


-Les pentes sont raides, et il faut sauter entre chaque sommet. certes l'espace est petit, mais les chevaux ne pourrons se déplacer là Haut... de toute façon ils etre montés jusque là...nous devrions les abandonner


-Non, ils m'ont coûté trop cher..; Il faut trouver autre chose. A tu ta corne? 
cria l'ambassadeur


- Oui, bien sur! 


- Tu nous guidera par son beuglement! 


Ainsi, La route repris. En haut étaient montés 10 guerriers-chasseurs, les 40 autres étant en bas avec le convois, qui était guidé par le son de la corne. Les guerriers des cimes, voyant les sauvages au loin, ne furent pas rassurés, et aussi farouches qu'eux. Ils sortirent leurs arcs, prêt a tirer au moindre acte violent de la part des indigènes. La tension était palpable. 



_________________
Lève toi, le vent te guidera.


Revenir en haut
Chimère


Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2011
Messages: 15
Micronationalité: Umujo
Type de PJ: Déesse
Métier, spécialité: Mythes

MessagePosté le: Dim 12 Fév 2012 - 18:27    Sujet du message: expedition Répondre en citant

Les Hommes Sauvages marchant sur les cimes s'alarmèrent du fait que les Volkonnènes
bandassent leur arc en leur direction. Certes, la rencontre était fortuite, et les
Indigènes hirsutes, mais, du coup, ceux-ci reculèrent, apeurés. Les femmes et les enfants
s'enfuirent carrément. La courbure du cône empêchait qu'on les suivît du regard.


Palaeosilvaticus, un vieil Homme Sauvage qui tenait baissée sa lance, dit à l'attention des Humains:


- Elle est venue sans moi, l'arme du dieu!


Cela, peut-être, pour signifier qu'il n'y avait pas d'intention belliqueuse chez ceux
de sa tribu.


Soudain, Herarius, un Homme Sauvage, s'apperçut que d'autres humains s'étaient juchés sur un cône végétal,
très loin vers l'Ouest, mais la lumière du soleil couchant gênait sa vision habituée à l'osbcurité
des sous-bois, c'est pourquoi il mettait son index droit sur ses cils afin de protéger son regard du
soleil.


Gisilda, une jeune Femme Sauvage, dont le visage si humain contrastait avec une l'épaisse toison
recouvrant son corps féminin, regardait vers la Mer Morone, elle semblait inspirée par un sentiment
de poésie. Ses cheveux volaient au vent léger, comme si cette personne n'avait cure de la vitesse
réelle du vent venu de la mer.


L'attitude de ces humanoïdes avait quelque chose de détaché, comme s'ils eûssent été des statues
de l'Île de paque regardant au-delà des apparences du ciel et de la mer, au-delà même du temps...


Au sol, dans l'obscurité, les '%$?a"am, cachés derrière les feuillages de l'opaque jungle,
attendaient que davantage de Volkonnènes rejoignissent ceux qui avaient grimpé afin d'attaquer
ceux qui resteraient isolés.


Les '%$?a"am virent que le groupe de Volkonnènes restés au sol se mettait en marche. Ils étaient
accompagnés des plus étranges bêtes qu'on eût jamais vu en cette jungle du Grand Ohnowabra.
Les '%$?a"am échangèrent dans leur langue gestuelle:


- Regardez, des Centaures!
- Non, de grands chiens!
- Attaquerons-nous?
- Oui, le dernier de la troupe, en silence : une fléchette empoisonnée!


Ils attendaient que passassent les derniers Humains pour souffler à l'aide d'une sarbacane
une fléchette empoisonnée à l'un d'eux.


_________________
La Chimère Oumouyenne


Revenir en haut
Peuple Volkonnène


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2011
Messages: 59
Micronationalité: Umujo(Volkonna)
Type de PJ: Humain (groupe)
Métier, spécialité: la totalité des volkonnènes

MessagePosté le: Dim 12 Fév 2012 - 20:00    Sujet du message: expedition Répondre en citant

D'un coup, un des deux marchands de la grande horde portât sa main a la nuque avant de s’effondrer. Le guerrier le plus proche s'approcha de lui alors que les autres soit levèrent boucliers et haches pour protéger le convoi, qui s’arrêtât , soit sortirent leurs arcs, sondant l'obscurité. Ozmar de sa corne souffla 4 coups brefs, symbole du danger. 


le guerrier retira la fléchette et hissa le marchand sur l'un des chevaux. avant de sortir lui même un arc. Sur les cimes, les guerriers s’arrêtèrent au son de la corne, et, se penchant vers le sol, tentèrent de distinguer le danger d'où ils étaient. 
_________________
Lève toi, le vent te guidera.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:20    Sujet du message: expedition

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    U M U J O Index du Forum -> >>>>>>> U M L A N D O (L'Umujo Mythique) <<<<<<< -> Umujo mythique: région UHNOWABRA, espaces naturels, là où les animaux parlent et où les barques naviguent dans la forêt Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com